ET TOI, QUEL TYPE DE MILITANT ES-TU?
LETTRE DE L'AMIRAL ANTOINE SCHWERER A CHARLES MAURRAS

150cm
L'Action Française 14 janvier 2019 11:13 Communiqués

par l'amiral SCHWERER


Nous publions pour les militants un extrait d'une lettre privée, adressée à Charles Maurras par l'amiral Antoine Schwerer (1862-1936), président de la Ligue d'Action française au début des années 1930. Nous souhaitons que les observations toujours d'actualité du grand Chef militaire et politique que fut l'Amiral, suscitent chez eux des réflexions salutaires sur leur propre action (ou inaction suivant les cas), afin qu'elle serve toujours plus efficacement et dans la discipline la Cause nationale et royale, seule digne d'un bon Français.

« Nos ligueurs de toutes les régions peuvent se diviser en trois catégories :

1°/ Ceux qui sont fidèles, dévoués, actifs. Ils agissent avec plus ou moins d’adresse selon leurs moyens ; mais ils sont disciplinés, sont toujours prêts à suivre les directives qu’on leur donnera. On peut toujours compter sur eux. Je n’ose pas dire qu’ils forment la majorité.

2°/ Ceux qui certainement désirent le rétablissement de la monarchie, qui sont au fond assez attachés à l’AF mais qui n’ont pas en elle la foi robuste qui serait nécessaire. Ils ne font pas grand-chose, soit parce qu’ils sont incapables, soit parce qu’ils ont peur de se compromettre et de plus ils se laissent facilement troubler par tous les bobards. Il faudrait constamment les soutenir, relever leur moral. Après une réunion, ils sont rassérénés, pleins d’ardeur ; ils me répètent à l’envi une phrase, toujours la même et qui finit par m’agacer : « Amiral, comme vous nous avez fait du bien ! ». Ils promettent de travailler. Et puis huit jours après, ils n’y pensent plus.

3°/ Enfin, il y a ceux qui dans l’AF voudraient ne voir qu’une sorte de cercle mondain. Ils voudraient surtout la diriger, donner des conseils. Ils sont toujours prêts à critiquer, jamais à agir. Ceux-là sont beaucoup plus nuisibles qu’utiles. Je ne désire qu’une chose, c’est les voir quitter la Ligue. »

 

Amiral Schwerer